logement bogota

Trouver un logement à Bogotá

Voici encore une question qui revient très régulièrement sur les différents groupes de Français en Colombie. Que ce soit pour les touristes de passage, les expatriés, les étudiants, etc., il s’agit d’une préoccupation importante.

Nous allons donc voir dans cet article les possibilités qui s’offrent à vous suivant votre situation, votre budget, et également suivant l’emplacement ainsi que le type de logement que vous recherchez.

Le choix est grand aussi ne vous inquiétez pas, en persévérant vous trouverez sans soucis. Certaines démarches peuvent être commencées depuis la France, mais d’autres requerront votre présence sur place.

Détail important : si vous venez vivre à Bogotá, essayez de trouver l’appartement le plus près possible de votre lieu de travail. Les transports peuvent vous rendre la vie fortement désagréable si vous vivez trop loin.

Pour commencer : les « estratos »

Je commence par ce point car il est assez important pour le sujet de la recherche d’appartement. En Colombie il existe 6 « estratos ». Cela correspond au niveau du quartier, plus il est haut, plus la zone est riche et plus vous payez cher vos factures (eau, électricité, gaz, etc.). A l’inverse plus il est bas moins vous payerez cher.

Ce système est bien vu par certain, mal vu par d’autres. Je ne rentrerais pas dans la polémique de ce sujet dans cet article.

Ce point est particulièrement important car si vous visez un logement dans un quartier estrato 5 ou 6, le cout total de votre appartement (factures diverses + loyer) peut facilement augmenter de 50%. C’est donc absolument à prendre en compte avant d’emménager. D’autant que très peu de propriétaires proposent un loyer « charges incluses ».

Lire aussi : la sécutité à Bogotá, est-ce une ville dangereuse?

tableau récapitulatif logement bogota

1/ Les Hôtels

Comme dans toutes les grandes villes, vous trouverez un très large choix d’hôtels, pour tous les goûts et toutes les bourses. Toutes les grandes chaînes ont un ou plusieurs hôtels dans la capitale.

Les hôtels sont le choix idéal pour les personnes en voyage commercial ou pour les passages et voyages de courtes durées. Je ne le recommande bien évidemment pas pour des voyages de plus longues durées. Il existe d’autres options que vous verrez plus bas.

Pour vos réservations vous pouvez aller sur les sites de comparatifs :

Ou directement sur le site de votre hôtel favori !

Le prix moyen (fourchette large, il y a beaucoup de choix) varie entre 30€ et 120€ la nuit. Vous avez également les hôtels haut de gamme avec des prix encore plus élevés.

 

2/ Airbnb

Airbnb vous offre l’avantage de la simplicité. Vous pouvez tout faire en ligne avec juste votre compte Airbnb actif. Vous pourrez louer une chambre ou un logement entier.

C’est donc un très bon plan si vous êtes touriste. Si vous venez en groupe vous pourrez profiter d’un logement complet. Si vous êtes seuls et que vous tombez sur des locataires sympas, ils vous feront visiter la ville, ou au moins vous donneront des conseils précieux !

De très nombreux Airbnb existent à Bogotá (plus de 6 700 apparemment), c’est un business qui marche très bien et les Colombiens s’en sont rendu compte.

Pour un logement entier, il faut compter mas o menos entre 20 et 45€ la nuit dans la Candelaria, entre 30 et 60€ dans Chapinero et entre 40 et 80€ vers Chico.

Pour en savoir plus sur les quartiers de Bogotá : La géographie de Bogotá pour les nuls.

Pour louer une chambre seule, comptez entre 15 et 35€ la nuit à la Candelaria, entre 15 et 45€ à Chapinero, et entre 15 et 65€ vers Chico.

Je connais beaucoup de monde qui utilise Airbnb à Bogotá et c’est sans aucun problème.

Les prix que je vous donne sont une fourchette assez large, cela peut varier suivant les périodes (plus d’attrait à Bogotá en août).

Si vous pensez rester une longue période, Airbnb sera déconseillé. C’est beaucoup plus cher que d’autres logements. Si vous restez plus d’un ou deux mois, commencez à chercher d’autres options.

 

3/ Les auberges de jeunesse (Hostels)

Là encore, comme dans toutes grande ville et capitale qui se respecte, une multitude d’auberges de jeunesse de toutes les qualités sont présentes à Bogotá.

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit au choix de chambres privées ou de dortoirs ce qui réduit fortement le prix. Idéale quand on ne cherche pas le grand confort.

Les auberges offrent l’avantage d’être un espace d’échange, on y rencontre pleins de gens du monde entier, potentiellement des futurs partenaires de voyages.

C’est le plan idéal quand on cherche le contact avec d’autres personnes et que l’argent ne coule pas à flot.

De plus les auberges organisent souvent des événements, des tours, des soirées, offrent plein de recommandations et de documentations sur la ville.

Vous pourrez trouver votre auberge idéale sur un de ces comparateurs :

Les prix varient grosso modo entre 6 et 22€ la nuit.

 

4/ Trouver une collocation

Une autre possibilité est de partager un appartement avec d’autres personnes – étrangères ou colombiennes. La collocation est également très répandue dans la ville de Bogotá et il n’est pas très difficile de trouver un logement ainsi.

Cela vaut le coup si votre séjour est de quelques mois à plusieurs années. Le prix est généralement très attractif, allant de 200 à 450€ (200€ ne sera pas forcément un très bon appartement, par contre pour 350€ ou plus cela devient de très bons endroits).

Il existe plusieurs solutions pour trouver votre collocation.

La première, qui a marché pour plusieurs amis à moi, est de chercher sur les groupes Facebook. La plupart des étrangers ayant une place dans leurs appartements postent des messages sur les groupes. L’avantage de ces offres est que si vous êtes avec d’autres étrangers, la paperasse sera plus simple, voire inexistante. Le propriétaire sait que son appartement est loué à des étrangers et il s’en accommode. Donc à partir du moment où vous payez votre loyer il ne vous embêtera pas.

Voici certains groupes Facebook ou chercher ces offres :

Je vous invite également à rejoindre les groupes Facebook pour trouver des appartements que je mentionne plus bas dans la section « Louer un appartement ». Des offres de collocation y sont parfois postées.

 Il suffira donc d’entrer en contact avec les personnes y vivant pour régler les détails et HOP ! L’avantage est que vous pouvez trouver votre logement depuis la France (pour les plus chanceux).

La seconde solution consiste à chercher sur les sites internet que voici :

C’est la méthode que j’ai employée personnellement. Sachez que si certains appartements sont réellement des colocations, d’autres fonctionnent différemment. J’ai remarqué que de nombreux appartements sont des biens immobiliers de personnes âgées qui mettent en location leurs chambres pour se faire un revenu supplémentaire ou même vivre de ça. Dans ce type de logement, il faudra suivre les règles du propriétaire de maison. Pas l’ambiance coloc de « l’auberge espagnol » donc.

Il faudra fournir vos documents d’identité, la moitié d’un loyer en avance (« deposito », qui n’est pas demandé systématiquement), et éventuellement d’autres papiers. Cela dépend réellement de la personne qui vous loue. J’ai visité des appartements où ils ne demandaient rien du tout, d’autres exigeaient une « carta laboral » (preuve de votre emploi émise par votre supérieur).

 

5/ Louer un appartement

Voici l’option de base pour les couples, familles ou personnes cherchant à avoir leur propre appartement. C’est le plus intéressant si vous souhaitez rester plusieurs mois jusqu’à plusieurs années à Bogotá.

Sachez que la location d’appartement meublé n’est pas aussi populaire qu’en France. Vous pourrez en trouver quelques-uns mais cela demandera des recherches plus approfondies, et bien sur de payer plus cher le loyer (20 à 40% de plus). Les appartements vides sont quand à eux nombreux sur le marché et assez économiques (incomparables avec la France).

Les prix varient fortement selon l’appartement et la zone aussi je ne vous fournis pas de fourchette de prix.

Il vous faudra fournir des documents pour louer un bien :

  • Vos papiers d’identité, photocopie de passeport ou cédula.
  • Le « certificado de ingresos», preuve que vous gagner au moins le double du loyer.
    • Pour les indépendants il s’agit du RUT, des documents de la chambre de commerce etc.
    • Pour les travailleurs, il faut la « carta laboral» dont je parle plus haut, feuille de paye des derniers mois et/ou extraits bancaires.
    • Pour ceux d’entre vous à la retraite, il faut fournir le document de votre pension.
  • Avoir un ou des « codeudor » suivant le montant du loyer. Ce sont le ou les personnes qui se portent caution. Ils doivent également fournir la copie de leurs cédulas. Suivant le montant du loyer, on peut parfois vous demander plus d’un codeudor et exiger que cette personne soit propriétaire d’un bien immobilier. Dans tous les cas elle devra prouver d’un revenu d’au moins deux fois le montant du loyer.

Tous ces documents consisteront votre dossier de candidature pour un appartement. Il sera étudié et accepté ou rejeté par l’agence. Il est possible de demander une réévaluation de votre dossier en y rajoutant de nouveaux documents (ajouter des personnes se portant garantes par exemple).

Je vous invite à bien lire et relire le contrat avant de le signer, les clauses importantes sont les mêmes qu’en France grosso modo. Faites cependant attention à l’augmentation du loyer si vous restez plus d’un an. Si ce n’est pas préciser dans le contrat, le propriétaire pourra vous surprendre avec de grosses augmentations. Le mieux est de le caler sur l’IPC (Indice de precio al consumidor).

Il faudra bien sur payer le « deposito » ou « caution » en français. « Normalement » équivalent à un mois de loyer.

Voyons maintenant ou vous pourrez chercher et trouver votre logement. Voici différentes options :

Groupes Facebook :

Sites internet (liste non exhaustive):

Connaître le propriétaire:

Une bonne méthode peut également être de se balader dans le quartier qui vous intéresse et d’appeler les numéros que vous verrez sur les affiches “a louer/ a vendre” sur les balcons. Avoir un accord directement avec un propriétaire flexible peut être votre coup de chance pour des démarches administratives simples. N’oublions pas qu’en tant que français, tout est plus complexe.

Vous pouvez enfin passer par une agence immobilière, il en existe des centaines à Bogotá.

 

6/ Louer une Finca

Pour les plus ostentatoires d’entre vous, pourquoi se limiter à un appartement dans la ville alors que d’énormes « fincas » se trouvent tout autour dans de superbes endroits. Ce qui est appelé « finca » est en réalité une grande maison qui fait office de lieu de retraite, généralement avec piscine. Les Colombiens ont l’habitude de les louer pour les fins de semaine pour faire la fête, décompresser, célébrer un événement, etc.

Il vous est donc possible de faire de même :

Il faudra compter entre 500 000 (150€) et 3 millions de pesos (900€) la nuit.

 

7/ Trouver une famille d’accueil

Un bon plan si tu es nouveau en Colombie peut être de te loger chez une famille colombienne. Cela te permettra d’apprendre plus rapidement l’espagnol, de t’immerger dans la culture colombienne d’une famille locale. Ils pourront t’aider dans ta vie de tous les jours et bien que le choc culturel puisse parfois être important, c’est un très bon moyen de s’imprégner du pays.

La plupart de ces familles sont reliées à des programmes avec des universités/écoles. Si tu viens en étude, ton école aura donc surement un réseau de famille à te proposer en fonction de ce que tu recherches.  Les prix varient fortement selon les institutions, renseignez-vous donc directement auprès de celles-ci.

J’ai néanmoins trouvé ce site qui te permet de trouver une famille même sans échange universitaire : Homestay.

 

8/ Faire du Couchsurfing

Vous pouvez également la jouer squat’ ! Excellent plan pour les plus démunis ou qui souhaitent faire des économies. Chercher un canap’ ou un lit chez quelqu’un en échange de rien d’autre que votre compagnie. De nombreuses âmes charitables et solidaires s’entraident ainsi régulièrement.

C’est, bien évidemment, une bonne solution seulement pour une nuit ou deux. Pour les gens de passage.

Vous pourrez trouver votre hôte sur les groupes Facebook de Français en Colombie :

  • La France en Colombie
  • Français à Bogota
  • Français en Colombie (il existe 2 groupes avec le même nom)

Vous pourrez également utiliser le site Couchsurfing.

 

9/ Logement étudiant

Il est possible de vous loger dans des résidences étudiantes. Ces grands bâtiments réservés aux étudiants, avec de tout petits appartements et où vous serez quasi exclusivement entre étudiants.

Le mieux pour cela est de passer par votre université d’accueil en Colombie. Elle vous redirigera vers les différentes résidences où elle envoie ses étudiants.

Vous pouvez également postuler auprès d’une résidence, par exemple si vous en trouvez une qui est près de votre université. Il faudra remplir les démarches propres à la résidence en question. C’est-à-dire preuve d’acceptation dans une université, assurance, formulaire d’entrée, etc.

Certaines résidences incluent le petit déjeuner et le diner.

Personnellement je ne suis pas sûr que ce soit d’un très grand intérêt en tant que Français, les prix étant bien inférieurs à ceux pratiqués en France. Vous trouverez de très bons logements sans avoir besoin de passer par ces résidences. Cela peut valoir le coup si la résidence est à côté de votre université.

Voici quelques sites de résidences universitaires que j’ai pu trouver :

 

Je vous recommande, si vous souhaitez venir à Bogotá pour une période assez longue, de commencer vos recherches en France. Une bonne partie du boulot peut déjà être faite. Par exemple trouver votre coloc’ ou déjà prendre des contacts.

Prenez ensuite un hôtel/ auberge de jeunesse ou même Airbnb pour une ou deux semaines. Cela vous laissera le temps de faire des visites, discuter avec les gens sur place pour enfin trouver votre logement.

Je recommande bien sûr de chercher le contact avec les autres dès votre arrivée. Collocation, auberge de jeunesse ou autres. Les personnes vivant autour de vous seront pleines de conseils pour la vie de tous les jours.

 

Bonne chance dans votre recherche ! N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires ou sur la page Facebook J

Partage cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Autres articles :