Le salto del tequendama

Le salto del Tequendama

Le Salto Del Tequendama est un superbe lieu naturel pour ceux qui cherchent à sortir de Bogota, à faire une activité en extérieur. Il s’agit d’une splendide cascade de presque 200 mètres de haut plongeant dans la vallée. C’est un point de vue incroyable et très facile d’accès.

Cette cascade provient du fleuve « Rio Bogotá » qui prend sa source dans le « Paramo de Guacheneque ». Celui-ci coule donc jusqu’au Salto del Tequendama. Ce fleuve longe toute la ville de Bogotá et il est extrêmement pollué comme nous allons le voir.

La cascade :

La cascade se nomme Tequendama qui signifie « Portes ouvertes » en Muiscas, peuples indigènes de Cundinamarca. La légende veut qu’après de fortes inondations, le dieu Muisca Bochica ait ouvert la montagne en deux pour créer le Salto Del Tequendama et ainsi laisser l’eau s’écouler.

Mais la cascade est tristement connue pour d’autres raisons. Elle fut en effet le lieu de suicide de nombreux colombiens pendant plusieurs années. Peu de chiffres existent cependant sur cette tendance, qui n’est pas plus forte qu’ailleurs, selon notre guide.

En bref, ce lieu vous offre des points de vue absolument incroyables sur des montagnes, une végétation luxuriante et une cascade à couper le souffler.

Comment y aller ?

C’est très simple. Je vous invite à vous rendre à l’arrêt de Transmilenio San Mateo. Pour savoir comment vous y rendre, rendez-vous sur Moovit ou bien téléchargez leur application. Mettez « San Mateo » en destination. C’est un arrêt dans le sud de la ville. Le temps pour vous y rendre dépendra de votre lieu d’habitation mais comptez minimum une heure.

Pour en savoir plus sur le Transmilenio : Le reseau de bus de Bogota.

Une fois arrivé, prenez le pont pour sortir du Transmilenio. Mettez-vous au bord de la route et faîtes un signe au premier bus qui indique « Mesitas ». Le ticket nous a couté 8 000 pesos (2,3€). Précisez au chauffeur que vous allez au « Salto del Tequendama » afin qu’il vous y dépose.  Le trajet dure une demi-heure.

Etrangement, le retour en bus ne nous a couté que 4 000 pesos (1€) le ticket.

Pour ceux qui veulent y aller en voiture, il faut payer un péage un peu avant d’arriver qui vous coutera 10 500 pesos (3€). Il vous faudra 1h30 de route depuis le centre de Bogotá.

La pollution du fleuve.

Le fleuve de Bogotá est extrêmement pollué. Si vous êtes sensibles aux odeurs, ce voyage vous est déconseillé. En effet, dès 15 minutes avant votre arrivée, une forte odeur d’œufs pourris vous assaillira. C’est assez désagréable.

Ce fleuve qui prend sa source dans le nord traverse toute la ville de Bogotá ainsi que les différents « municipios ». Il sert donc de poubelle et quand ce n’est pas le cas, c’est la pluie qui lui amène toutes les saletés de la ville. Ceci explique son extrême pollution.

Outre l’odeur, la cascade est passée par différentes étapes. Fût un temps où elle coulait en abondance.  Puis elle n’a plus coulée du tout car le fleuve fût dévié pendant plusieurs années. Il coule désormais et vous pourrez voir une vraie cascade mais rien en comparaison d’il y a plusieurs années.

Le plus impressionnant reste pour moi la mousse. L’ensemble du fleuve ainsi qu’au niveau de la cascade est littéralement recouvert de mousse. Preuve de la toxicité de celui-ci. Aucune espèce animale ne peut d’ailleurs y vivre. Il est au taux maximum de contamination. Plusieurs mesures ont été prises afin de baisser ce niveau de contamination. Des usines de traitement d’eau sont en création pour les prochaines années afin de baisser ce niveau de contamination. Honnêtement on n’a même pas envie de s’approcher de l’eau, elle est presque noire. 

Lire également : La pollution à Bogota.

Le musée de l’hôtel.

hotel del tequendama

Il est possible de visiter le superbe hôtel qui fait face à la cascade. C’est devant celui-ci que vous laissera le bus. Le prix pour visiter le musée est de 9 000 pesos (2,9€). Toute la première partie concerne la cascade. On vous expliquera tout sur le lieu où vous êtes puis sur la cascade et ensuite sur le niveau de pollution, les causes de celle-ci et les mesures entreprises.

Vous rentrez ensuite dans l’hôtel en tant que tel. Vous visiterez 3 des 5 niveaux de celui-ci. On vous y explique surtout comment était la vie à l’époque de son utilisation et comment celui-ci fût laissé à l’abandon pendant de nombreuses années avant que des réparations / rénovations soit faite. Remercions d’ailleurs notre chère ambassade de France en Colombie qui a bien aidé au projet.

La visite dure un peu plus d’une heure. Ce n’est pas incroyable mais ce serait dommage de ne pas la faire après être venus jusque-là.

L’hôtel est connue des colombiens pour être une maison hantée. Personnellement je n’ai croisé aucun fantôme mais si vous en voyez un, faites en part dans les commentaires 😉

 

J’espère vous avoir envie de visiter ce lieu qui est absolument magique. Il faudra juste faire abstraction de l’odeur 😉 N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous faire part de vos ressentis une fois sur place !

 

 

Pour ceux qui cherchent d’autres idées d’excursions en dehors de Bogotá, je vous recommande :

La Chorrera, la plus haute cascade de Colombie.

Visiter la laguna de Guatavita ou la légende d’El Dorado.

Excursion à Suesca.

Partage cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Autres articles :